IMI Lichtenfeld

Imi Lichtenfeld naît en 1910 à Budapest puis passe sa jeunesse à Bratislava, alors en Tchécoslovaquie (en Slovaquie de nos jours), inspiré et encouragé par son père Samuel, ancien acrobate de cirque et lutteur, professeur d’éducation physique, détective et instructeur en Chef de la Police Départementale reconnu pour son enseignement de la self défense, mais aussi pour ses nombreuses arrestations. Imi pratique de nombreux sports. Il se concentre finalement sur la gymnastique, la lutte et la boxe, participant activement pendant dix ans à un grand nombre de compétitions, dont il sort souvent victorieux, principalement en lutte.

En 1944, Imi commence à entraîner les combattants israéliens. Il entraîne plusieurs unités d’élites de la Hagana : Palmach (unités de combat créés en 1941 et qui vont bénéficier des connaissances acquises par tous les juifs engagés dans la deuxième guerre mondiale pour les Britanniques), Palyam (commandos marines) ainsi que des officiers de polices. Il leur enseigne la condition physique pour le combat, le dépassement des obstacles individuels, les tactiques de baïonnettes, les attaques de sentinelles, le combat au corps à corps sans arme (krav-maga en hébreu), la natation, le combat au couteau, le bâton.

En 1948 avec la naissance de l’État d’Israël et de l’IDF, Imi devint instructeur en chef en éducation physique et en krav-maga pour l’armée. Il sert l’IDF pendant 20 ans affinant et développant sa méthode de self défense unique.

En 1964, après s’être retiré de l’IDF, Imi commence à adapter le krav-maga aux besoins civils. La méthode est adaptée pour convenir à tout le monde : hommes et femmes, jeunes et adultes, tous ceux qui auraient besoin de survivre à une attaque avec un minimum de risque et de dommages.

Pour répandre sa méthode : Imi établit 2 centres d’entraînement à Tel Aviv et Netanya, sa ville de résidence, qui devient un centre pour les pratiquants de krav-maga.
Il adopte le système de ceinture pour structurer le krav-maga et assurer une progression rapide en toute sécurité.
Pendant ce temps Imi continue à servir comme consultant et instructeur de krav-maga pour l’IDF et d’autres forces de sécurité.
En 1972 la première formation d’instructeur destiné aux civils à l’institut Wingate démarre.
Dès lors la méthode se répand auprès de nombreux civils.
En 1978 Imi crée l’Israeli krav-maga Association pour disséminer la méthode et transmettre ses valeurs. Il en restera le président jusqu’à la fin de sa vie.
En 1981 le krav-maga commence à se développer dans le monde.
En 1995, Imi crée le IKMF (International Krav Maga Federation) de se propager à un professionnel Krav Maga dans le monde.
Jusqu’à ses derniers jours, Imi continua à développer les techniques de krav-maga et ses concepts. Il supervisait personnellement les plus hauts gradés du krav-maga et passait du temps avec les instructeurs. Imi contrôlait les progrès et les réussites de ses élèves, les captivant avec sa personnalité unique et son sens de l’humour prononcé et leur communiquant sa connaissance et son avis

Le 8 janvier 1998, Imi Lichtenfeld meurt à l’âge de 87 ans.